TECHNOLOGIE E-PULSE™

La bioélectricité est présente chez chaque être vivant: les plantes, les animaux et les humains. La bioélectricité est un processus naturel de transmission de l’information, essentiel au fonctionnement de toutes les cellules du corps.


Nous trouvons dans les cellules vivantes et dans les tissus des courants électriques de faible intensité. C’est en 1771 que Galvani a découvert « l’électricité animale », lors de la célèbre expérience au cours de laquelle les cuisses d’une grenouille ont bougé comme si elle était en vie, lorsque le nerf a été touché. La bioélectricité est un mécanisme que notre corps utilise pour stimuler, faire fonctionner et coordonner ses fonctions vitales. Elle dirige les organes principaux du corps ; le système nerveux ou les contractions cardiaques sont par exemple régulés par des impulsions électriques. La bioélectricité est aujourd’hui largement utilisée dans la médecine moderne : pour les diagnostiques (les ECG du cœur), l’électrothérapie (les pace makers) ou encore en médecine régénérative.


Il a également été montré que la bioélectricité pouvait diriger les systèmes de réparation de la peau. Les professionnels utilisent aujourd’hui la science de la bioéléctricité pour améliorer l’apparence de la peau ; elle est par exemple utilisée dans certains traitements anti-âge, sous la forme de patchs ou d’appareils électriques portables.


Inspiré par l’électro-stimulation, les laboratoires RoC® ont crée une réelle innovation cosmétique : E-PULSE™. Pour la 1ère fois dans une crème1, cette technologie brevetée2 créé des micro-courants pour accélérer les systèmes de réparation cutanée3, et aider à rajeunir l’apparence de la peau.


1 Chez RoC®
2  Brevets délivrés aux Etats-Unis
3 In vitro